TERERÉ

VRAIMENT TRADITIONNEL

Tereré est bien plus qu’une boisson. Tereré est une tradition vivante d’Amérique du Sud, qui a trouvé sa place dans la vie moderne actuelle. Grâce à une prise de conscience pour un mode de vie plus sain, le thé maté – brassé à froid et doté d’un effet stimulant et énergisant – jouit aussi en Europe d’une popularité toujours plus grande.

TRADITION

LE MEILLEUR REMÈDE POUR UNE LONGUE AMITIÉ

Tereré, préparé à partir de l’herbe yerba, est bien plus qu’un simple thé glacé. Principalement en Argentine, au Paraguay et au Brésil, cette infusion froide de maté est servie en société pour se désaltérer et passer un bon moment entre amis. Pendant que le plus jeune du groupe est responsable de la buvette, les plus âgés se passent la calebasse – récipient utilisé pour boire le maté – de l’un à l’autre jusqu’à la vider.

PRÉPARATION

SIMPLEMENT RAFRAÎCHISSANT

La préparation du Tereré est simple. Comme pour une infusion chaude, le récipient, appelé calebasse, est rempli à moitié de yerba. On le mouille légèrement, l’écrase puis on remplit la calebasse avec de l’eau glacée. On peut aussi y ajouter des herbes telles que la menthe. Pour diminuer le goût quelque peu amer de yerba maté nature, on l’affine avec du jus de citron, comme nous le faisons avec PUERTO MATE® Tereré à la citronnelle.

BOMBILLA ET CALEBASSE

NOBLESSE OBLIGE

Le tereré se boit traditionnellement avec la bombilla, paille métallique munie d’un bout arrondi en forme de passoire. Ainsi les morceaux d’herbes ne sont pas aspirés. Toutes les calebasses, qu’elles soient en argent, en céramique ou taillées dans des courges, sont magnifiquement décorées. La façon d’enfiler la bombilla dans la calebasse fait même l’objet d’un dogme culinaire dans les régions traditionnelles d’Amérique du Sud.